wpaf8e8291.png
Maladies génitales
wp75b84a4f.png

Torsion du testicule -Tumeurs du testicule

Orchiépididymite - urétrite

Hydrocèle - Varicocèle

Orchi-épidymite
Torsion du cordon testiculaire
Cancer du testicule
Varicocele
Kyste épididymaire
Hydrocèle vaginale
Cryptorchidie
wp3db2f7e5.gif

Les bourses (ou scrotum) contiennent les testicules et l’épididyme (canal permettant la migration des spermatozoïdes produits par les testicules vers les vésicules séminales, situées en arrière de la prostate, pour former le sperme).

wp0fd2135e.gif

Une tuméfaction d’une des deux bourses

peut être due à :

- une torsion du cordon testiculaire

- une tumeur du testicule (le plus souvent un cancer)

- un kyste épididymaire (tumeur bénigne de l’épididyme)

- une orchiépidymite (infection du testicule et/ou de l’épididyme)

- une hydrocèle vaginale (liquide dans la bourse autour du testicule)

- une varicocèle (varices dans la bourse).

 

A contrario, une bourse peut être vide car le testicule est absent ou non descendu (cryptorchidie)

wp96d20b1a.png
wpf216fb73.png
wpb5e10024.gif
wpfca09193.gif
wp72a09a6b.gif
wpbed8299c.gif
wpa34775fe.png
wpd5024ace.gif

Il s’agit d’une torsion du cordon spermatique qui contient les vaisseaux d’irrigation du testicule et l’épididyme .

wpa6dfbbbb.gif
wp3e50e37e.gif

Peut arriver à tous  les hommes mais est plus fréquent chez l’adolescent et l’adulte jeune.

C’est une urgence chirurgicale car le testicule peut être perdu par nécrose ischémique en quelques heures à cause du blocage de la circulation sanguine par la torsion des vaisseaux.

Il existe une forte de douleur dans la bourse du testicule touché qui est ascensionné par rapport à l’autre.

L’intervention chirurgicale est indispensable et urgente : elle consiste à détordre le cordon et fixer le testicule pour éviter la récidive. Malheureusement, il faut parfois  enlever le testicule quand il est nécrosé à cause de la durée et l’intensité de la torsion.

Il s’agit d’une inflammation  de l’épididyme et du testicule liée à une infection qui est remontée de l’urètre. Celle-ci est parfois aussi le siège (mais pas nécessairement) d’une infection (urétrite).

Les germes en causes sont identiques à ceux retrouvé dans les infections urinaires, ou semblables à ceux qui causent les urétrites sexuellement transmissibles (gonocoque, chlamydiae et mycoplasmes).

Il existe une douleur dans la bourse du testicule touché avec augmentation du volume et de la chaleur locale à cause de l’inflammation.

Frissons et fièvre sont présents mais d’intensité variable.

En cas d’atteinte de l’urètre, il y a  :

- des brûlures urinaires et des difficultés à uriner s’il existe une infection urinaire associée

- un écoulement de l’urètre en cas d’urétrite à germes sexuellement transmissibles.

C’est une urgence chirurgicale

C’est une urgence diagnostique

C’est une urgence médicale

La consultation d’un médecin en urgence est indispensable

Le traitement par antibiotique, adapté au type de germe suspecté est urgent et est débuté après des prélèvements urinaires et urétraux pour permettre d’isoler la bactérie responsable et vérifier sa sensibilité aux antibiotiques donnés.

Un bilan plus complet immédiat ou différé peut être parfois nécessaire.

Parfois le recours à une échographie testiculaire peut être nécessaire (doute diagnostic, recherche d’un abcès testiculaire).

Toute  bourse augmentée de volume et toute masse palpée dans une bourse, douloureuse ou non , nécessite de consulter rapidement un médecin pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un cancer du testicule, même si d’autre diagnostics sont possibles (kyste épididymaire, orchi-épididymite).

Car le diagnostic de cancer du testicule à un stade précoce permet  de réduire la lourdeur du traitement et d’augmenter les chances de guérison.

Le diagnostic passe par la réalisation d’une échographie qui confirme l’origine testiculaire puis une exploration chirurgicale pouvant entraîner l’ablation du testicule (orchidectomie). L’analyse histologique du testicule enlevé permettra  l’identification du cancer et son type (séminome et tumeurs non séminomateuses).

En cas de cancer, un bilan complémentaire est proposé pour évaluer l’étendue de la maladie : dosages sanguins, scanner thoracique et abdomino-pelvien, ...

Le traitement consiste à enlever chirurgicalement le testicule (après recueil de sperme pour conservation) suivi d’une radiothérapie.

La varicocèle résulte de la dilatation orthostatique des veines annexées à la bourse scrotale.

Elle est plus fréquente à droite qu’à gauche.

Elle peut entraîner une baisse de la fertilité.

Le diagnostic se fait en comparant la palpation de la bourse en position debout (tuméfaction molle variqueuse) qui  diminue ou disparaît en position couchée.

L’échographie testiculaire permet de confirmer le diagnostic.

Le traitement est possible en cas de gêne et/ou d’infertilité avec ligature chirurgicale ou embolisation veineuse sous contrôle radiologique.

Un bilan complémentaire est parfois demandé par l’urologue à la recherche d’une cause (adénopathies rétropéritonéales, cancer du rein).

La cryptorchidie est un défaut de migration du testicule qui s’arrête en position lombaire, iliaque ou inguinale.

Normalement la migration du testicule vers la bourse se fait au cours de la 1ère année de vie.

Le diagnostic ne peut donc se faire qu’après 1 an mais doit se faire avant l’âge de 2-3 ans pour éviter le risque d’atteinte de la fonction testiculaire.

Une (plus rarement les 2) bourse est « vide » et  l’exploration cœlioscopique de l’abdomen (si le testicule est non palpable en position inguinale), réalisable à partir de l’âge de 1 an et avant 2-3 ans, permet la localisation  du testicule et le traitement dans le même temps.

Cette exploration coelioscopique permet de faire la différence avec l’absence complète de testicule.

Kyste

wp9834d075.png

Infection

épididyme

wp4c48cf10.png

Hydrocèle

wpc6b6e111.png

Varicocèle

testicule

wpfa76a94f.png
wp5461f8c2.png
wp2749f4b3.png
wpa6317ff8.png

Il s’agit d’un nodule rempli de liquide situé au niveau de l'épididyme.

Il ne s’agit pas d’une tumeur cancéreuse.

Le traitement est chirurgical mais n’est proposé que si le kyste est gênant par son volume, car il n'a aucune conséquence sur la fertilité

L’hydrocèle est un épanchement liquidien entre les deux feuillets de la séreuse vaginale.

Elle est soit congénitale, soit acquise à la suite d’un traumatisme, d’une inflammation ou spontanément.

Elle entraîne une augmentation de volume de la bourse.

L’échographie testiculaire permet de faire le diagnostic et d’éliminer une tumeur du testicule

Le traitement est chirurgical et proposé pour les formes volumineuse gênante.

Les risques liés à la cryptorchidie non opérée ou opérée tardivement est l’hypofertilité. De plus, même opérée, elle augmente le risque de cancer du testicule à l’âge adulte.